Transpiration nocturne : quel matelas choisir

Sueurs froides, sueurs naturelles…, nous sommes souvent confrontés à ce sentiment de manque de confort lorsque nous nous mettons à transpirer dans la nuit. Mais ces perturbations humides ont aussi un impact négatif sur notre literie. Certes, laver les draps et les couvertures reste une tâche facile. Mais, entretenir le matelas reste délicat.

Les conséquences des transpirations nocturnes

Avant de déterminer le type de matelas à choisir sur allomatelas pour un individu sujet à de fortes transpirations nocturnes, il est important de comprendre l’impact de notre sueur sur le matelas. D’une part, la présence permanente de l’humidité, conjuguée à la chaleur, fait du matelas un milieu humide. Une zone tropicale qui devient rapidement un paradis pour les acariens. Notons que les acariens sont majoritairement en partie responsables des allergies respiratoires.

D’autre part, le matelas et le surmatelas devenant des zones humides, leur durée de vie sera rapidement écourtée. Les éléments garnissant le matelas, exigeant la présence de l’air et un environnement sec pour durer, se détériorent rapidement. Le matelas perd ainsi ses propriétés et les maux de dos apparaissent peu à peu.

Trouver le bon matelas

L’idéal serait donc de trouver le matelas capable de résister à l’impact négatif de l’humidité. De nos jours, la plupart des matières utilisées dans la composition des matelas n’absorbent pas l’eau. Ce seront donc les éléments qui constituent le matelas qui détermineront le type de matelas à choisir pour une personne sujette à une grande transpiration nocturne.

Parmi les matériaux n’absorbant pas l’humidité, nous citerons le Latex provenant de la sève de l’Hévéa. En effet, un matelas conçu avec une matière naturelle respirante, comme la fibre de bambou, n’évacue pas des odeurs chimiques.

Si vous optez pour un matelas à ressorts, veillez à ce que ce dernier soit à ressorts ensachés, notamment à base de « mousse polyuréthane haute résilience ». Ce composant favorise en effet la ventilation et la circulation de l’humidité.

En ce qui concerne les matelas à mémoire de forme, ces derniers devront être munis d’une structure alvéolaire spéciale. Cette dernière intervient, en effet, dans la lutte contre la hausse de température durant la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *